• ça fait l'actu : municipales par Têtu.com

    Christian Vanneste battu à Tourcoing, Christophe Grébert en ballottage à Puteaux...
    Le résultat du premier tour des élections municipales hier, dimanche 9 mars, dénote une légère avance pour la gauche, avec 47% des voix sur l'ensemble de la France, et 45% pour la droite, selon le ministère de l'Intérieur, et 3% pour le MoDem. L'extrême-gauche est à 1,5% et l'extrême-droite à 0,6%.

    À Tourcoing (Nord), Christian Vanneste a été battu dès le premier tour par son rival PS Michel-François Delannoy. Le député condamné pour propos homophobes n'a obtenu que 30,7% des suffrages exprimés, contre 53,6% pour son rival, ce qui devrait aider ce dernier à accéder à la Communauté urbaine de Lille. Le «sursaut républicain» semble donc avoir eu lieu (lire Quotidien du 3 mars).

    À Paris  les listes de Bertrand Delanoë (PS) ont obtenu une confortable avance (41,6%) sur celles de Françoise de Panafieu (UMP, 27,9%), et même gagné dès le premier tour dans trois arrondissements: 3e, 11e et 19e. Paris confirme ainsi son ancrage à gauche et Bertrand Delanoë sa popularité. Les Verts ont obtenu 6,8% et le MoDem 9%. Marielle de Sarnez cherche aujourd'hui un rapprochement entre le MoDem et le PS pour le deuxième tour.

    Dans le 11e arrondissement de Paris, Patrick Bloche (PS) est donc élu dès le premier tour avec 55% des voix.
    Dans le 12e, Jean-Marie Cavada (lire interview) est en ballotage très défavorable avec 24,3% face à sa rivale PS (46%).
    Dans le 16e, Pascale Ourbih (Verts, lire son portrait dans Têtu n°131) réalise un score de 2,4% et Claude Goasguen (UMP) l'emporte dès le premier tour.
    Dans le 4e, Dominique Bertinotti (PS) est en ballotage très favorable à 48,5% contre Vincent Roger (UMP).

    À Puteaux (Hauts-de-Seine) le blogueur gay Christophe Grébert a d'ores et déjà gagné une partie de son pari. Il est parvenu, à mettre, pour la première fois depuis quarante ans, les tenants de la mairie en ballotage, certes très favorable: Joëlle Ceccaldi-Raynaud est à 48,9% des suffrages et Christophe Grébert a obtenu 22,3%.

    À Bordeaux, Alain Juppé est réélu dès le premier tour avec 56,6% des voix. Alain Rousset (PS, 34,1%) est largement battu.
    À Bègles, Noël Mamère (Verts) est également réélu dès le premier tour avec 56,6%.
    À Barsac, Philippe Meynard a été élu au premier tour avec 60% des voix, et il est en ballottage favorable aux cantonales.

    À Lyon, Gérard Collomb est assuré de victoire dès le premier tour. Seuls trois arrondissements, sur neuf, restent en balance et Dominique Perben (UMP) est battu dans le 3e.

    À Marseille, Jean-Claude Gaudin (UMP) est en ballotage plus avantageux que prévu, avec 43,3% des voix sur l'ensemble de la ville, contre 36,9% aux listes de gauche autour de Jean-Noël Guerini.

    À Lille, Martine Aubry (PS) est en ballotage favorable face à Sébastien Huygue (UMP, 21,6%) et Éric Quiquet (Verts, 11,58%).

    À Montpellier, Hélène Mandroux (PS) est en ballotage très favorable.
    À Toulouse, Jean-Luc Moudenc (UMP) est en lègère avance sur le PS.

    Aux élections cantonales, réélections de Christine Boutin (UMP) à Rambouillet (Yvelines) et de Philippe de Villiers (MPF) en Vendée.

    par Paul Parant (Copyright tetu.com) / Image : Barrigue


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :